20 faits concrets sur la vente immobilière

20 faits concrets sur la vente immobilière

20 faits concrets sur la vente immobilière

Connaître les faits pour vendre un bien immobilier

Voici l’honnêteté dans l’immobilier : la dure et froide vérité dans le sujet du jour.

L’honnêteté est la meilleure politique, c’est pourquoi je dois vous dire les choses telles qu’elles sont, si vous voulez avoir une chance de réussir à vendre votre bien immobilier.

Ames sensibles s’abstenir, car nous sommes brutalement honnêtes.

Quelles sont les 20 réalités concrètes de la vente de biens immobiliers ? On attaque ça tout de suite.

1. Connaissez votre marché immobilier local

Qu’est-ce qui fait bouger le marché ? Si vous ne le savez pas, assurez-vous que votre agent immobilier le sache. Et si votre agent immobilier ne le sait pas, trouvez un autre agent immobilier qui le sait. L’immobilier sera toujours local et pour être en mesure de vendre votre bien, il est essentiel de connaître les tendances locales de votre quartier.

2. Un logement propre et bien rangée se vend

Un logement sale fait perdre des milliers de francs à votre profit. C’est vrai, une grande partie de l’argent peut être perdue si vous ne mettez pas un peu d’huile de coude. Le temps que vous passerez à nettoyer et à désencombrer votre logement sera peut-être l’un des plus grands bénéfices de la vente.

3. Les biens immobilier au bon prix se vendent

Fixez le prix correct pour votre bien immobilier pour le vendre.

Dès le jour où vous mettez votre bien en vente, vous attirerez les acheteurs les plus qualifiés et les plus intéressés. Les premières semaines d’inscription d’un nouveau bien sont les plus importantes.

Une nouvelle inscription fraîche attire l’attention des acheteurs qui attendent un nouveau bien sur le marché, et les acheteurs qui viennent de commencer à chercher verront que votre bien a un bon prix et sonneront à votre porte pour le regarder de plus près.

Une annonce qui stagne sur le marché pendant des semaines ou des mois devient périmée et est souvent stigmatisée comme étant la raison pour laquelle le bien n’a pas été vendu. Les acheteurs supposeront soit que quelque chose ne va pas avec ce bien, soit que son prix est trop élevé. Et si ils pensent que quelque chose ne va pas, ils voudront un rabais.

Et si le bien est sur le marché parce que son prix est trop élevé, ils penseront que vous commencez à être désespéré parce que votre bien ne s’est pas vendu et que vous commencerez probablement à envisager d’accepter un rabais.

Évitez les rabais, fixez le bon prix et augmentez vos chances d’avoir plusieurs acheteurs intéressés.

4. La vente d’un bien immobilier n’est pas pratique

Si vous avez en tête dès le départ que vous aurez des inconvénients une fois que vous aurez décidé de vendre votre bien, le processus de vente sera beaucoup plus facile à gérer.

Vous allez devoir préparer votre bien immobilier pour le vendre, vous allez devoir faire vos bagages et votre vie quotidienne sera probablement interrompue par la visite d’acheteurs potentiels.

Lorsque vous êtes en mesure d’anticiper cela, cela peut rendre le processus beaucoup moins pénible. Prévoyez d’être dérangé.

5. Les réparations non effectuées vous coûteront plus cher que la réparation elle-même

Les réparations que vous vouliez faire seront beaucoup moins coûteuses si vous les faites AVANT de vendre votre bien immobilier.

En effet, une fois que la réparation nécessaire est évidente pour l’acheteur, il va gonfler le coût réel de la réparation car il ajoute une couche d’émotion au coût.

Qu’est-ce que je veux dire par là ?

Lorsqu’ils voient une simple réparation qui aurait pu être réparée, ils se demandent ce qu’il y a d’autre à réparer et ils se demandent si vous avez vraiment entretenu votre bien correctement. Ils se demandent ce qui peut se cacher sous la surface, caché et non visible à l’œil nu. Ils auront un peu peur de l’inconnu et voudront une réduction un peu plus importante, juste au cas où quelque chose d’autre apparaîtrait une fois qu’ils auraient acheté votre bien.

6. La surévaluation de votre bien aide à vendre ceux de vos voisins

C’est vrai !

Imaginez ceci.

Les acheteurs sont qualifiés pour acheter dans une certaine fourchette de prix, ils recherchent donc des biens qu’ils peuvent se permettre ; vos concurrents, vos voisins de quartier ou de village.

Si le prix de votre bien est trop élevé, ils ne le verront jamais car il n’apparaîtra pas dans leur recherche.

Votre bien apparaîtra dans une gamme de prix plus élevée, probablement des biens plus grands, avec de plus belles caractéristiques et plus attrayants. Les acheteurs de cette gamme de prix regarderont votre bien, mais ne la verront pas parce qu’ils peuvent acheter un bien plus grand avec les mêmes caractéristiques pour le même montant ; pourquoi payer plus pour moins d’espace ?

Sachez comment fixer le juste prix de votre bien.

7. Les acheteurs adorent négocier le prix de vente d’un bien après l’avoir inspecté

Je vous le dis d’expérience ! On en reçoit de ces offres de négociations quand on est dans le milieu 🙂

Eh oui, c’est le bon moment pour les acheteurs pour insister sur toutes les réparations nécessaires. Lors d’une inspection, il y aura toujours une quantité de petites choses et, avec un peu de chance, vous ne serez pas aveuglé par une réparation majeure inconnue.

Si vous avez besoin de réparations importantes, vous devez le savoir à l’avance et le communiquer à tout acheteur potentiel avant la présentation de son offre. De cette façon, vous savez que l’offre reflète le défaut et à quel coût. Comme nous l’avons vu plus haut, effectuez vos réparations afin de ne pas donner à l’acheteur une raison de demander un rabais. La période d’inspection accueillera toujours un négociateur habile. Assurez-vous que l’agent immobilier que vous avez engagé est un négociateur efficace, car il vaut son pesant d’or ici.

8. Les acheteurs aiment griller les vendeurs présents lors des visites de maisons

Lorsqu’un acheteur a prévu une visite pour voir votre maison, il est important que vous partiez pour plus d’une raison.

Tout d’abord, vous voulez que les acheteurs puissent se promener dans votre maison et se sentir à l’aise sans que vous ayez à leur souffler dans le cou, car vous voulez qu’ils se projettent dans votre maison.

Vous voulez qu’ils s’imaginent vivre dans votre maison, qu’ils s’imaginent dans votre cuisine autour de la table familiale, qu’ils se détendent dans le salon en écoutant leur musique préférée ou en regardant la télévision, et qu’ils imaginent aussi que votre maison est l’endroit idéal pour recevoir des amis et la famille.

Et, plus important encore, vous ne voulez pas qu’ils essaient de vous soutirer des détails sur les raisons de votre déménagement qui pourraient leur donner une raison de vous proposer un prix inférieur pour votre maison. L’une des tactiques favorites des acheteurs est d’essayer de trouver des détails précieux qui indiquent que vous avez « besoin » de déménager, comme par exemple en cas de divorce, perte d’un travail, etc. Ne leur donner pas de munitions qui pourraient se retourner contre vous.

9. Les maisons qui sentent mauvais se vendent moins cher

Rien n’est pire qu’une maison qui sent mauvais à cause des animaux domestiques, du tabac ou même de la cuisine.

Bien sûr, nous aimons nos animaux de compagnie, mais ils peuvent laisser derrière eux des odeurs pas très agréables.

Si vous êtes fumeur, vous devez prévoir bien à l’avance d’emporter vos cigarettes à l’extérieur pour rafraîchir l’intérieur de votre maison.

Si vous adorez les aliments contenant des épices très piquantes, ces plats que vous cuisinez doivent être mis en attente jusqu’à ce que vous ayez vendu votre maison et déménagé.

Un nettoyage approfondi de votre maison, ainsi que des tissus, des tapis et des moquettes, permettra d’éliminer les odeurs d’animaux, de tabac et de nourriture. Un bon parfum d’ambiance peut également aider à apporter une odeur agréable.

Si vous avez des tapis où les animaux domestiques ont eu des accidents, il est conseillé de les remplacer.

10. L’argent n’est pas toujours roi

L’argent ne fait pas toujours la loi.

Lorsque les acheteurs financés par une banque sont en concurrence avec les acheteurs en espèces, ils peuvent rendre leur offre très attrayante de plusieurs façons afin de battre l’acheteur en espèces.

Tout d’abord, en s’assurant qu’ils ont présenté leur offre sans aucune erreur, en veillant à ce qu’elle soit précise et complète.

Ensuite, ils voudront s’assurer que leur lettre de préapprobation indique leur forte capacité à obtenir un prêt hypothécaire pour acheter la maison du vendeur.

En outre, un contrat d’achat immobilier comporte de nombreux délais différents, les acheteurs peuvent s’assurer qu’ils respecteront rapidement ces délais et vous seriez surpris de savoir combien d’acheteurs et leurs histoires sur la façon dont ils vivraient dans la maison du vendeur peuvent faire vibrer les cordes sensibles du vendeur, en particulier si le vendeur a beaucoup de souvenirs favorables de cette maison.

11. Les maisons bien entretenues se vendent plus cher

Une maison bien entretenue procure un sentiment de bien-être à tout acheteur potentiel, car il imagine que la maison a été bien entretenue et qu’elle ne lui causera probablement pas trop de soucis une fois qu’il l’aura achetée.

Les signaux d’alarme sont pratiquement inexistants dans une maison bien entretenue, par rapport à une maison qui semble ne pas avoir été entretenue.

Cette tranquillité d’esprit a un prix qui fait que l’acheteur est prêt à payer plus cher pour une maison bien entretenue.

12. L’ignorance de la communication compromet les ventes de maisons

Une fois que la décision a été prise de vendre votre maison, il est essentiel pour vos communications d’être rapide et opportunes.

Ce n’est pas le moment de courir cueillir des pissenlits en ignorant les demandes de réponse de votre agent immobilier aux questions que l’acheteur potentiel pourrait avoir ou de retarder la signature ou la mise à jour d’un contrat.

Ce type d’hésitation peut irriter toutes les parties à la vente de votre maison.

Soyez disponible, rapide et courtois lorsque vous vendez une maison.

13. Les acheteurs doivent s’imaginer vivre dans votre maison

Cela implique de retirer le « vous » de votre maison.

Lorsque vous avez décidé de vendre votre maison, il est important de réaliser que votre maison doit maintenant donner l’impression qu’elle pourrait accueillir n’importe qui et convenir à sa famille.

Commencez à faire vos cartons avant de mettre votre maison en vente et retirez tous les souvenirs exposés et toutes les choses qui disent « vous » y vivez.

La neutralité doit être présente dans votre maison. En effet, trop d’acheteurs ne peuvent pas voir au-delà du « vous » de votre maison pour s’y imaginer, il est donc préférable de leur faciliter la tâche pour qu’ils puissent acheter votre maison.

14. Les photographies et les vidéos peuvent faire vendre des maisons

Lorsque vous avez mis votre maison en vente et que vous n’avez pas trouvé d’acheteur, saviez-vous que les acheteurs ont ignoré votre annonce en raison du manque de photos ou de la mauvaise qualité des photos ?

Oui, les photos sont importantes.

Plus de 90 % des acheteurs commencent leur recherche de maison en ligne et ils veulent « voir » les maisons et non pas lire des articles sur les maisons ; ils veulent voir des photos et des vidéos de haute qualité.

Si les photos sont de mauvaise qualité, les acheteurs ne verront pas votre maison.

15. Essayer de cacher un défaut vous hantera

Vous ne voulez jamais recevoir un appel d’un avocat, indiquant que les acheteurs qui ont acheté votre maison vous poursuivent maintenant pour ne pas avoir divulgué ce problème structurel de la maison dont vous étiez conscient, mais que vous pensiez garder pour vous afin de pouvoir vendre votre maison plus cher.

Ma mère m’a toujours dit que lorsqu’on ment, on finit par se faire prendre, et elle avait bien raison ! Une poursuite judiciaire n’est jamais une bonne nouvelle pour un vendeur de maison. Dites la vérité.

16. La coopération reste le mot d’ordre

Lorsqu’un échange a lieu, comme c’est le cas lors de la vente d’une maison, un petit peu de coopération est très utile et se termine souvent par une issue favorable pour le vendeur.

Ne combattez pas l’acheteur bec et ongles, car il se retirera immédiatement pour enfiler ses gants de boxe et dans ce scénario, tout le monde est perdant. Un peu de concessions, le plus souvent, donne de meilleurs résultats.

17. Ce que vous aimez n’est pas ce qu’un acheteur potentiel aime

Neutralisez votre maison de votre passion pour le violet, vos rouges audacieux, vos trésors de chasse ou vos perles.

Je peux passer outre les passions des autres, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, ou plutôt de la plupart.

Ne donnez pas à un acheteur une raison de trouver du dégoût dans ce que vous désirez.

Lorsque vous vendez une maison, ce n’est pas le moment de montrer au monde ce qui vous fait vibrer, vous voulez montrer comment les acheteurs peuvent remplir votre maison avec ce qui les fait vibrer.

18. La date de clôture est la date de déménagement

Il est important de comprendre que lorsque la date de clôture arrive, tous vos biens doivent être emballés et déménagés, laissant derrière vous une maison propre, prête à être occupée par les acheteurs lorsqu’ils recevront la clé à la table de clôture.

Malheureusement, vous ne pourrez pas rester quelques jours après la clôture pour terminer certaines choses que vous n’avez pas pu faire.

19. Exiger qu’un acheteur réponde aux critères de financement augmente vos chances de vendre votre maison

Tout d’abord, les agents immobiliers ne devraient même pas montrer votre maison aux acheteurs sans savoir que le crédit, le revenu et les actifs de l’acheteur ont été examinés pour s’assurer qu’il peut effectivement se permettre d’acheter votre maison.

Malheureusement, tous les agents immobiliers n’adhèrent pas à cette pratique commerciale de bon sens et montreront aux acheteurs potentiels des maisons qu’ils ne savent même pas s’ils peuvent se permettre.

Assurez-vous que l’agent immobilier que vous embauchez examine minutieusement toute offre d’acheteur et vérifie leur capacité à être effectivement en mesure de payer pour votre maison.

20. L’expérience fait vendre

L’embauche d’un professionnel de l’immobilier compétent et digne de confiance permet de vendre des maisons dans les plus brefs délais et pour le meilleur prix.

Votre choix d’un agent immobilier est important.

Vous voulez en savoir plus ?

Vous souhaitez vendre une maison, un appartement ou un chalet en Valais ?

Le Concierge des Hôtes est certainement le partenaire de confiance que vous recherchiez pour mener à bien cette vente.

Acteur 100% valaisan, nous intervenons sur tout le territoire valaisan : Nendaz, Verbier, Champex-lac, Ovronnaz, Les Marécottes, Morgins, mais également dans des villes comme Monthey, Martigny, Sion, Sierre, etc.

Nous sommes le partenaire idéal pour réaliser votre vente dans les meilleures conditions.

Nous vous garantissons une excellente qualité de service et de visibilité.

N’hésitez pas à nous contacter à l’aide du bouton ci-dessous afin que nous puissions discuter ensemble de votre projet.

Property manager en chef

Bonjour, je suis Sébastien. Bienvenue chez Le Concierge des Hôtes. Passionné par l'accueil de voyageurs, je suis à votre entière disposition pour vous aider à tirer meilleur profit de votre logement sur Airbnb.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

*

code

×